1957 : lancement de l’Opération 48.81.00, place Flagey

48.81.00, c’est le numéro de téléphone de la Maison de la Radio située place Flagey à Ixelles. C’est aussi devenu le nom d’une formidable opération de solidarité annuelle.

Le 23 septembre 1957, l’animateur vedette de la radio nationale (l’INR) Jean-Claude Mennessier lance un appel : « lundi prochain, apportez vos vieux bottins de téléphone, vos vieux papiers. On va les revendre au profit des personnes nécessiteuses ».

Très vite, la Maison de la Radio est débordée. Des gens arrivent des quatre coins de Bruxelles. L’opération qui devait se terminer à 21h30 se prolonge jusque minuit. L’INR est submergée de papiers « ça montait, ça montait, ça montait… » explique l’animateur qui le lendemain recevra d’ailleurs une note de service. « S’il y avait eu un incendie, il n’y avait plus d’INR ».

La première recette s’élevait à 87.500 francs belges (environ 15.000€ actuels).

Les premières années, il n’est pas question d’argent, on récupère tout : des jouets, des vêtements, du charbon… Une vaste opération caritative qui se double d’une véritable ressourcerie ! Toute la Belgique participe. Même le futur Roi Philippe, alors petit prince, vient apporter son autocar-jouet pour la Saint-Nicolas des enfants pauvres.cap48 Philippe

Au fil des années, l’opération rebaptisée « CAP48 » en 2003, s’oriente principalement vers les personnes handicapées.

Quant à son initiateur, le génial « Jean-Claude », il connaîtra un destin tragique. Ancien directeur d’une troupe de théâtre, animateur de jeux de plage à succès, ce Français né à Fumay en 1934 fut un des pionniers de la radio à une époque où la TV n’existait pas. Il était une vedette absolue, adulée des auditeurs, qui inventait des concepts d’émissions de variétés, des jeux, tenait le crachoir pendant des heures…

cap48 jean-Claude

En 1967, miné par le travail, le succès, la jalousie et l’alcool, il pète les plombs et est viré de la RTB ! (Le Soir) Malgré les pétitions d’auditeurs, il ne sera jamais réintégré. Il meurt en 1999, déprimé et nostalgique. il est alors porte-parole de Batibouw.

sources :

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :