1974 : Guy Peelaert réalise la pochette de Diamond Dogs

Le saviez-vous ? La pochette de Diamond Dogs de David Bowie fut réalisée par un artiste “ixellois” !

Né en 1934, Guy Peellaert est issu d’une famille de la haute bourgeoisie installée avenue Louise. Enfant rebelle, influencé par l’omniprésence de la culture américaine de l’immédiat Après-Guerre, il s’écartera des chemins tracés pour lui (la médecine) pour étudier les arts graphiques à Saint-Luc. En 1953, à la fin de ses études, la rupture avec sa famille est consommée : il casse la gueule à son père et part jouer à la guerre en Corée !

Vanitas

A son retour, il débute sans joie une carrière d’illustrateur de publicité à Bruxelles. En 1966, il part à Paris où il se fait remarquer en créant des bandes dessinées pop art directement influencées graphiquement par le personnage de Barbarella de Jean-Claude Forest et les travaux ludiques de Roy Lichtenstein. Ses héroïnes sont déjà des stars de la chanson : “Jodelle”, prend les traits de Sylvie Vartan et “Pravda, la Survireuse”, est une motarde, copie de Françoise Hardy.

Le véritable succès, il le connaitra aux USA en illustrant, en 1974, un livre : Rock Dreams, une ode hyperréaliste aux héros du rock.

On sait que Bowie a toujours été cultivé et à l’affût de la bonne idée, du bon collaborateur. Quand sort Rock Dreams, la star termine l’enregistrement de Diamond Dogs. C’est tout naturellement qu’il sera intéressé par l’illustrateur-phare du moment, rencontré par l’intermédiaire d’Amanda Lear.  Le dessin, que les Inrocks qualifient de “psychédélisme cradingue”, fut exécuté à partir d’une photographie de Terry O’Neil. Pour la petite histoire, Peellaert a dû modifier la pochette, celle-ci étant censurée car on voyait trop l’entre-jambes du chien-Bowie.

Les années 70 et 80 verront Guy Peellaert explorer tous les terrains de jeux de la Pop culture. Les affiches de cinéma : Taxi Driver (1976, Scorsese), Paris, Texas (1984, Wenders), Short Cuts (1991, Altman)… Les pochettes de 33T pour les Rolling Stones, Guy Béart, Lio, Bowie at the Beeb, etc.

Alain Resnais et Guy Peelaert

Guy Peellaert est mort à Paris en 2008.

images : pochette non-censurée de Diamond Dogs de Bowie, pochette de It’s Rock & Roll des Rolling Stones, Jodelle, couverture de “Rock Dreams”, photo de Guy Peellaert et Alain Resnais réalisant la fresque monumentale parisienne “Gershwin” (1991)

sources :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :