1928 : Agnès Varda

La cinéaste Agnès Varda est née rue de l’Aurore, en 1928, près des Étangs d’Ixelles. Elle y passera toute son enfance. En 1940, elle fuit la Belgique pour se réfugier à Sète à la côte d’Azur.

Comme cinéaste, sa longévité est exceptionnelle. Premier long en 1955. Premier grand succès en 1962 avec « Cleo, de 5 à 7 ». Depuis lors, elle est une figure essentielle (la seule féminine) de la Nouvelle Vague.

varda scarron

Agnès Varda, ce n’est pas que le cinéma. En février 2016, le Musée d’Ixelles lui donna carte blanche pour réaliser une exposition. Ce fut l’étonnante « Patates et Compagnie » où elle démontra ses talents de photographe et de plasticienne.

varda scarron 3

Cataloguée « Rive gauche » pour ses engagements politiques (notamment contre la guerre du Vietnam), Varda aura connu régulièrement la consécration et les récompenses au cours de sa longue carrière. On retiendra en 1985 « Sans toit ni loi » avec Sandrine Bonnaire (Lion d’Or à Venise), en 2000 « Les Glaneurs et la Glaneuse », en 2008 « Les plages d’Agnès » (César du meilleur documentaire). En 2017, soit 62 ans après son premier film, elle est encore nommée aux César, aux Oscar et présentée à Cannes pour son documentaire « Visages, villages » !

Agnès Varda fut mariée au réalisateur Jacques Demy et une amie proche du chanteur Jim Morrison.

varda scarron 2

photos prises lors du vernissage de l’expo « patates & cie »  (c) JC Scarron

photo affiche (c) Musée d’Ixelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :