1880 : la gare d’Etterbeek à… Ixelles !?

Mais pourquoi la gare d'Etterbeek s'appelle-t-elle donc "Etterbeek" alors qu'elle est entièrement située sur Ixelles ? Tentative d'explication à l'aide de cartes historiques. 1854 : mise en service d'un premier tronçon de la ligne de chemin de fer Bruxelles-Namur (jusque La Hulpe). A cette époque, il n'est pas question d'une gare d'Etterbeek mais d'une simple... Lire la Suite →

1957 : L’Atelier de Franquin, avenue du Brésil

En 1957, totalement débordé par Spirou et Fantasio (pour Dupuis) et Modeste et Pompon (pour le journal Tintin), André Franquin se décide à créer son propre studio, lui qui avait jadis fréquenté l'atelier de Jijé. Il loue un petit espace au numéro 15 de l'avenue du Brésil, à la frontière entre Ixelles et Bruxelles, et s'entoure de jeunes collaborateurs prometteurs parmi lesquels... Lire la Suite →

1974 : Guy Peelaert réalise la pochette de Diamond Dogs

Le saviez-vous ? La pochette de Diamond Dogs de David Bowie fut réalisée par un artiste “ixellois” ! Né en 1934, Guy Peellaert est issu d’une famille de la haute bourgeoisie installée avenue Louise. Enfant rebelle, influencé par l’omniprésence de la culture américaine de l’immédiat Après-Guerre, il s’écartera des chemins tracés pour lui (la médecine) pour étudier... Lire la Suite →

1968 : Claude Rich au parc Léopold

L'acteur Claude Rich (1929-2017) à Bruxelles, en 1968, attend le bus 22 de la STIB, rue Belliard, devant le parc Léopold. Une scène du film "Je t’aime, je t’aime” d’Alain Resnais. Au fond de l’image, on devine le Parc du Cinquantenaire. Les maisons du coin, ont été rasées, la parcelle restant un chancre longtemps. On y apposa... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑